L'encyclopédie de la Grande Guerre, 1914-1918

L'encyclopédie de la Grande Guerre, 1914-1918

Quatrième de couverture

La Grande guerre a traumatisé le monde entier par son ampleur et par les pertes humaines et matérielles qu'elle a engendrées.

Cet ouvrage, conçu et rédigé par des historiens, donne un éclairage complet de ce premier grand conflit qui fit basculer le monde dans le XXe siècle.
Une chronologie détaillée retrace le déroulement des événements mois après mois, de l'attentat de Sarajevo à l'Armistice.
Les grandes batailles sont ensuite expliquées et illustrées par de nombreuses cartes et documents d'époque.
Enfin, cette encyclopédie s'attache à donner une vision intérieure de la guerre de 1914-1918 en s'intéressant à la vie quotidienne des soldats confrontés à l'enfer des tranchés et à la façon dont la société tout entière a ressenti cette épreuve.

Extrait de L'encyclopédie de la Grande Guerre, 1914-1918

Introduction

La Grande Guerre, que l'on pensait être courte, dura finalement quatre ans. Ce fut le premier conflit mondial et moderne : à la guerre de mouvement succéda pour la première fois la guerre de position et d'usure, avec l'apparition des tranchées. De nouvelles armes, mitrailleuses, chars, gaz firent de cette guerre une nouveauté sur le plan militaire, ce qui poussa les états-majors à adopter de nouvelles stratégies sur le front.

Grâce à une chronologie très détaillée, vous pourrez suivre le développement du conflit au jour le jour, de l'attentat de Sarajevo à l'Armistice. Cette chronologie vous permettra de mieux comprendre le jeu des alliances : la Tri pie-Alliance, entre l'Allemagne, l'Autriche-Hongrie et l'Italie, à partir de 1882, d'une part ; la Triple-Entente, entre la France, la Grande-Bretagne et la Russie, à partir de 1907, d'autre part. Des cartes très précises des grandes batailles vous expliqueront les stratégies militaires des grandes forces en puissance. L'encyclopédie de la Grande Guerre s'intéresse non seulement à l'aspect purement militaire du conflit mais aussi à la vie quotidienne des soldats confrontés à l'enfer des tranchés et à la façon dont la société tout entière a ressenti cette épreuve, donnant ainsi un éclairage complet de ce premier grand conflit qui fit basculer le monde dans le XXe siècle.

*

1870-1907 L'avant-guerre

Une guerre annoncée

Le déclenchement de la Grande Guerre met fin à une paix de cent ans.
Depuis les dernières années du XIXe siècle, l'équilibre est rompu.
Des blocs se sont constitués, entre lesquels les conflits d'intérêts sont multiples.

La France isolée

En 1872, Bismarck favorise la signature d'une Entente entre les trois empereurs. Cette entente poutsuit dans son principe la Sainte-Alliance mise en place en 1815. Son but est de préserver l'équilibre en Europe et de défendre les monarchies autoritaires contre les poussées démocratiques. En 1877, le traité de San Stefano prend des dispositions pour que la récente victoire des Russes sur les Ottomans ne menace pas les intérêts britanniques dans les Balkans. L'année suivante, un Congrès est réuni à Berlin sur ce même objectif.
En 1882, Bismarck met la dernière main à son système : une triple alliance réunit désormais l'Italie, l'Allemagne et l'Autriche-Hongrie, tandis qu'un traité secret unit l'Allemagne à la Russie. Dans le même temps, de bonnes relations sont maintenues avec le Royaume-Uni. Ainsi, la France, qui aurait pu être tentée pat une revanche, est complètement isolée.

Le changement de cap de l'Allemagne après 1890
Mais le système de Bismarck ne convient pas à Guillaume II. Monté sur le trône, il met immédiatement le chancelier à l'écart en 1890. De plus, l'évolution générale de la situation internationale rend de plus en plus difficile une politique d'équilibre.
Les rivalités entre les puissances péniblement rabibochées par Bismarck ne font que s'accroître. La constitution des empires coloniaux complique encore les enjeux. Sur ce chapitre, il était fatal que l'Allemagne qui se trouve en pleine expansion économique, se heurte aux puissances coloniales traditionnelles : l'Angleterre, la France et la Russie.

(...)