Génération 1934 : tout ce qui a marqué votre jeunesse

Génération 1934 : tout ce qui a marqué votre jeunesse

Quatrième de couverture

Vous avez grandi pendant la guerre mais vous souvenez encore des rares jouets que vous adoriez. Vous avez passé le certificat d'études tout en dévorant Lisette et les albums de Zorro. Vous écoutiez Zappy Max et les informations quotidiennes sur la TSF. Vous vous souvenez encore de l'annonce du Débarquement, du goût des rutabagas et des bâtons de réglisse. Vous adoriez Michèle Morgan, Jean Gabin et Marcel Cerdan, avez ri avec Fernandel et Bourvil. Vous avez passé des après-midi entiers à danser le tango puis le swing et avez fredonné sans doute la Vie en rose et Mon amant de Saint-Jean.

Voici le livre d'or de votre jeunesse : cet album plein de surprises, d'emplacements pour coller vos photos, de nombreuses animations, de pochettes, de carnets... vous rappellera tout ce qui a marqué vos années d'enfance et de jeunesse.

Extrait de Génération 1934 : tout ce qui a marqué votre jeunesse

Ça commence en 1934

Nous naissons dans un monde instable, tant sur le plan politique qu'économique. Depuis un an, Adolf Hitler tient l'Allemagne d'une main de fer. En 1924,
Benito Mussolini a pris les rênes de l'Italie. L'Europe et la France se retrouvent alors divisées et fissurées par des conflits idéologiques dont elles ne mesurent pas encore l'ampleur et la gravité...

(...)

CELA S'EST PASSÉ EN 1934...

- 26 janvier : la Pologne conclut un pacte de non - agression avec l'Allemagne nazie.

- 14 juin : Benito Mussolini et Adolf Hitler se rencontrent pour la première fois.

- 29 et 30 juin : lors de la Nuit des longs couteaux en Allemagne, Hitler fait éliminer ses opposants politiques.

- 2 août : mort du maréchal Hindenburg, dernier rempart contre Hitler.

- 18 septembre : entrée de l'URSS à la SDN.

- 9 octobre : à Marseille, le roi Alexandre Tr de Yougoslavie et le ministre des Affaires étrangères Louis Barthou sont assassinés par des terroristes croates.

- 28 novembre : en Grande-Bretagne, le Premier ministre Winston Churchill dénonce les intentions belliqueuses de l'Allemagne et réclame un renforcement des forces militaires du Royaume-Uni.