L'agenda 2015 du jardinier bio : et son calendrier lunaire : 12 mois de fleurs et de pollinisateurs

L'agenda 2015 du jardinier bio : et son calendrier lunaire : 12 mois de fleurs et de pollinisateurs

Quatrième de couverture

L'Agenda de Terre vivante, c'est le pense pas bête du jardinier. Grâce à lui, votre jardin sera beau et écologique, et votre potager sain et productif !
° jour après jour, il indique le calendrier lunaire.
° semaine après semaine, il rappelle les travaux essentiels à réaliser, présente les gestes à maîtriser, signale les moments de semis, de plantation et de récolte des légumes, des aromatiques, des fleurs et explique les soins naturels à leur apporter.
° tout au long de l'année, les jardiniers y noteront les dates et lieux des semis et des plantations, les variétés choisies, les dates des levées, des récoltes...
° Enfin les nombreuses adresses qu'il fournit permettent de se procurer graines, plants, matériel... en bio.

Cette année, [Agenda vous propose de protéger les insectes pollinisateurs en plantant des fleurs mellifères qui pourront les accueillir et les nourrir toute l'année au jardin.

Guylaine Coulfier journaliste et auteure spécialisée en jardinage, est avant tout une jardinière qui se base sur ses expériences pour transmettre ses conseils.
Biologiste de formation, Pascal Aspe est le chef jardinier des jardins du Centre écologique Terre vivante.
Les conseils des auteurs sont illustrés par les délicats dessins de Joël Valentin, illustrateur naturaliste.

Depuis 30 ans, la Scop Terre vivante édite des livres d'écologie pratique, ainsi que le magazine Les 4 Saisons du jardin bio. Terre vivante a également ouvert des Jardins écologiques en Isère, proposant des stages pratiques, www.terrevivante.org

Extrait de L'agenda 2015 du jardinier bio : et son calendrier lunaire : 12 mois de fleurs et de pollinisateurs

Mon jardin, une oasis pour les pollinisateurs

Des brassées de fleurs, une prairie, une haie bourdonnante d'abeilles et de dodus bourdons, des envolées colorées de papillons aux ailes soyeuses... Quel jardinier ne rêve pas de voir, au-dessus de ses parterres, baguenauder ces petits cupidons ailés que sont les pollinisateurs ? Mieux encore : de participera la sauvegarde de ces précieux butineurs ?
Plus que précieux, les pollinisateurs nous sont indispensables. Non seulement ils assurent la reproduction des plantes sauvages, mais ce sont eux qui garantissent les récoltes de plus de 70 % de toutes les plantes alimentaires, dont la quasi-totalité des arbres fruitiers, des légumes, des oléo-protéagineux (colza, tournesol...), des épices, du café... Or, malheureusement, on assiste depuis plusieurs années à l'effrayant déclin de la plupart d'entre eux. On parle même de «syndrome d'effondrement» des colonies d'abeilles domestiques. En cause ? L'usage massif de pesticides bien sûr, mais également la disparition des habitats naturels des pollinisateurs (les zones humides, les haies) entraînée par l'intensification de l'agriculture.
Que peut donc faire le jardinier pour participer à la sauvegarde de ces insectes si précieux ? Cultiver la biodiversité ! Attirons les abeilles à miel évidemment, mais aussi les syrphes, cétoines, abeilles noires, osmies, flambés et azurs, xylocopes... Les pollinisateurs sont très variés. Et leurs besoins aussi. C'est donc une très large gamme de fleurs et de plantes qu'il faudra installer dans le jardin pour leur offrir le gîte et le couvert. Sans compter que tous ces butineurs nécessitent des lieux de rencontre, des buvettes, des refuges, des nurseries...
Et bien sûr, en adoptant quelques pratiques de jardinage au naturel avec, principalement, l'abandon des insecticides non sélectifs, même si ceux-ci sont naturels et/ou faits maison.
C'est tout un monde que cet agenda vous propose d'explorer afin de vous aider, mois après mois, à accueillir et retenir, dans votre jardin fleuri et un rien sauvageon, toute une foule de butineurs.