600 trains de légende

600 trains de légende

Quatrième de couverture

Des premiers modèles de locomotives aux prototypes les plus innovants, découvrez l'histoire fascinante des chemins de fer.

Observer les innovations des pionniers, des concepteurs et des mécaniciens de génie, admirez les exploits liés à la construction ferroviaire, revivez les étapes de réalisation des lignes les plus mythiques et contemplez l'intérieur des trains les plus étonnants.

À travers plus de 1 000 photos, redécouvrez 600 trains emblématiques, des premières locomotives à vapeur aux trains à grande vitesse, en passant par les fameux Trans-Américains ou le célèbre Orient-Express.

En France, le nombre de modélistes ferroviaires (les ferrovipathes qui signifie «les malades de trains» ou les ferroviphiles) est estimé à 33.000 personnes.

Attention départ !

*

Neuf chapitres ordonnés chronologiquement de 1804 à nos jours avec, pour chacun d'eux :

Les locomotives et les trains les plus représentatifs avec leurs spécificités techniques. Chaque train est examiné sous différents aspects : «l'avant», l'arrière» et le «profil», avec, pour chaque modèle, des photos de détails et des explications précises !
Des dossiers spéciaux sur des trains et chemins de fer de légendes : Union Pacific, Transsibérien, Orient Express.
Des dossiers thématiques : les machines en temps de guerre, les locomotives diesel et électrique, les transports métropolitains, les palaces sur rail, les trains à grande vitesse.
Et également les modèles innovants, les concepteurs et mécaniciens de génies.

Ce beau livre propose un voyage fascinant dans l'aventure ferroviaire, mais présente aussi le contexte culturel de ces innovations, la place du chemin de fer dans la conquête des nouveaux territoires, les trains du bout du monde et les toutes nouvelles gares.

Extrait de 600 trains de légende

La révolution du rail

Le «tchacapoum» des roues sur les rails, les effluves de suie et d'huile, le sifflet dans le lointain, le sentiment d'exaltation à l'idée d'un long voyage, etc.

Le rail captive notre imagination. Il parle à notre âme. L'attirance de l'homme pour le feu, la fascination de la technologie et l'émerveillement de se rapprocher des lieux éloignés, tout a contribué à installer le rail dans le coeur des humains. Depuis plus de 200 ans, les trains alimentent les ambitions et attirent des ingénieurs novateurs, leur inspirant des inventions qui se nourrissent du désir humain de dépassement et d'exploration de nouvelles voies.

Plus encore, le rail a participé à l'histoire moderne de façon pratique et prosaïque. Indéniablement, aucun outil n'aura autant influencé notre monde industriel. Des premiers balbutiements, en Cornouailles et au pays de Galles, à la construction des voies ferrées qui ont désenclavé des continents entiers et participé à l'émergence de nations, comme en Amérique du Nord et ailleurs, sans oublier la capacité de rendre possibles les guerres modernes, la locomotive a façonné le monde pour le meilleur et pour le pire.

Avant le rail, le monde vit à un rythme différent. Les gens ne se déplacent que sur de courtes distances autour de chez eux - pas de voitures, pas d'avions, pas de routes modernes. Jusqu'à l'arrivée du train, il n'y a pas d'unification du temps et aucune raison d'en mettre une en place. Villes et cités s'en soucient peu, jusqu'à ce que le besoin d'horaires rigoureux pour les trains impose cette harmonisation. Le nouveau moyen de transport accélère l'urbanisation - les banlieues grandissantes sont desservies par le rail, grâce auquel les gens vont de plus en plus loin, et pour une somme modique. Le réseau ferré permet de transporter des denrées qui ne supportent pas les longs voyages - les fruits, les fleurs et le lait frais sont désormais livrés partout de façon régulière.

Pour toutes ces raisons, le rail devient essentiel au développement de la vie moderne. Les compagnies donnent des noms évocateurs à leurs locomotives et à leurs lignes, adoptent des styles chamarrés et s'attachent à rendre attractives autant que fonctionnelles leurs machines, imposantes, gracieuses ou aérodynamiques. Le besoin d'aller toujours plus loin façonne également les réseaux. Au fur et à mesure qu'apparaissent de nouvelles technologies, les lignes grimpent plus haut, s'enfoncent plus profondément, domptant les contrées les plus inhospitalières. L'attraction de la vitesse, conjuguée aux impératifs de sécurité et d'efficacité, alimente aussi ces progrès.

Dans le monde entier, les compagnies s'efforcent de dépasser les limites. Peu importe l'objet du transport, le travail ou le loisir, tout concourt à séduire des passagers sans cesse plus nombreux : confort, vitesse et luxe contribuent à valoriser le train. Le rail devient ainsi moteur du changement.

(...)

TONY STREETER
consultant en chef