Construire le geste graphique : une année en PS

Construire le geste graphique : une année en PS

Quatrième de couverture

Cet ouvrage, dédié à la petite section, présente des ateliers visant à développer l'habileté grapho-motrice, à partir des griffonnages spontanés des enfants, pour accroître la maîtrise gestuelle qui conduit à la précision des tracés. Sa grande originalité est de proposer une réelle progression sur une année, organisée en cinq périodes qui ont chacune un objectif d'apprentissage : produire des griffonnages et des empreintes, explorer des lignes et des formes, s'exercer, accroître l'expertise motrice, se perfectionner.

L'ouvrage est conçu en double page :
° à gauche, le déroulement de la séance avec les objectifs, l'organisation, le matériel requis, les tâches des élèves, des extensions possibles... ;
° à droite, des photos présentant des exemples de réalisations d'enfants et illustrant les principales étapes de l'atelier.

Pour chaque période de l'année, chacun des ateliers s'appuie sur ce que l'élève sait faire pour le conduire progressivement à perfectionner son geste et à diversifier ses tracés. Les tâches sont simples et structurées (par exemple, après avoir tracé des lignes, il s'agit de les prolonger, les longer, puis «repasser sur»), les formats variés (notamment, le format carré est privilégié et une piste graphique évolutive est mise en place), les outils scripteurs diversifiés et toujours adaptés au niveau des élèves.

Cette approche, qui s'attache à la construction du geste plus qu'à la valorisation du trait final, permet de rompre avec les exercices graphiques traditionnels.

La collection «C'est à voir !» propose des ouvrages très visuels pour mettre en oeuvre, pas à pas, des situations d'apprentissage ou d'entraînement.

Extrait de Construire le geste graphique : une année en PS

Préambule

«Passer du geste spontané au geste maîtrisé» est la formule qui résume le mieux les objectifs du graphisme en petite section. Il s'agit en effet de conduire le jeune enfant à développer une maîtrise gestuelle de plus en plus affirmée, de développer les coordinations motrices et visuo-motrices afin que «l'oeil dirige la main» pour reproduire des lignes, des formes ou des motifs de façon consciente et volontaire, pour suivre un tracé, aller d'un point à un autre en anticipant la trajectoire et réaliser des tracés avec de plus en plus de précision, de régularité.
Pour atteindre ces objectifs, bon nombre d'ouvrages proposent une multitude de modèles à photocopier se résumant la plupart du temps à présenter aux élèves des dessins stéréotypés, sélectionnés pour leur aspect «motivant» en fonction de la ligne ou de la forme que l'enseignant souhaite faire acquérir aux élèves. Ceux-ci auront la tâche de compléter ce dessin en suivant scrupuleusement le tracé prédéfini. La conviction est que, de cette manière, l'enfant va pouvoir s'approprier les formes de base nécessaires pour écrire ultérieurement.
Plusieurs malentendus sont ainsi générés : en effet, il ne suffit pas de repasser sur une ligne pour s'approprier pleinement la forme ; ces tracés, fondus dans un dessin, ne sont pas forcément perçus et mémorisés en tant que tels (s'agit-il de tracer des horizontales ou de dessiner les barreaux de l'échelle ?) ; la répétition n'est pas seule source d'apprentissage et les lettres ne sont pas l'assemblage des formes travaillées en graphisme...
Le graphisme scolaire devrait être envisagé avec une grande rigueur, notamment pour les élèves les plus jeunes. En effet, c'est une activité à part entière qui permet le développement d'une multitude de processus tous indispensables aux divers apprentissages scolaires, particulièrement grapho-moteurs. Il permet en outre à l'enfant de s'approprier les comportements favorables aux apprentissages : écouter, observer, essayer, réfléchir, comprendre, échanger...
Notre ouvrage propose un dispositif qui vise à aider les enfants à conquérir les processus moteurs, perceptifs et cognitifs, nécessaires pour la maîtrise de l'activité graphique, non pas dans une démarche passive de reproduction, mais dans un processus actif de découverte, de recherche, d'expérimentation et d'attention volontaire.