Petit manuel à l'usage des phobiques et de leurs proches

Petit manuel à l'usage des phobiques et de leurs proches

Quatrième de couverture

Plus d'un Français sur dix souffre de phobies, mais nombreux sont ceux qui restent seuls face à ces peurs excessives et envahissantes. Alexandra de Sénéchal, elle-même phobique, délivre un vrai message d'espoir à tous ceux qui vivent au quotidien cette souffrance, bien souvent en silence, et qui se battent chaque jour pour la vaincre. Car oui, il est possible de mener une vie normale malgré ses phobies ! Oui, on peut en guérir ou tout du moins vivre avec ! Et oui, il est possible d'en faire une force !

Tonique, concret et plein d'optimisme, ce livre sans équivalent s'adresse autant aux phobiques qu'à leurs proches, souvent désarmés face à un comportement qui leur semble irrationnel. Mais avec lequel ils pourront désormais composer.

Alexandra de Sénéchal est une grande phobique, cadre supérieur dans le monde de la finance. Elle a 36 ans. Elle a grandi en Bourgogne avant de gagner Paris à 15 ans. Elle reste très attachée à la campagne où elle part le plus souvent possible. Aimant depuis toujours la lecture, elle passe le plus clair de ses moments de liberté à écrire. Ses romans sont encore dans ses tiroirs...

Extrait de Petit manuel à l'usage des phobiques et de leurs proches

Introduction

En France, nous sommes plus de six millions à souffrir de phobies, soit plus de 10 % de la population... C'est énorme, et nombreux sont ceux qui restent encore seuls face à ces peurs excessives qui envahissent leurs vies.
Cet ouvrage n'a pas la prétention d'expliquer d'un point de vue médical, scientifique, psychologique ou psychanalytique ce que sont les phobies, mais il a deux objectifs :

° Rassurer ceux qui en souffrent : oui, on peut en guérir ou, dans tous les cas, vivre avec. Yes, y ou can !
° Faire comprendre aux proches ce que vit un phobique pour limiter les incompréhensions et faciliter le dialogue : non, le phobique n'est pas fou et ne manque pas de volonté pour s'en sortir...

Ayant moi-même souffert de très fortes et nombreuses phobies, je me suis dit que mon expérience personnelle pouvait apporter un éclairage pratique intéressant.
J'ai lu au fil du temps différents livres sur les phobies, mais je me suis rarement reconnue dedans. Volontairement, je ne ferai référence à aucune théorie psychanalytique car je n'y ai strictement rien compris, les concepts freudiens de libido insatisfaite, de psy se voyant comme objet contra-phobique sur lequel il serait normal de faire un transfert, etc. m'échappant totalement... Je resterai donc très pratique et terre-à-terre dans mes explications.
Certains livres sont angoissants : au lieu de nous donner la pêche, ils dressent un tableau assez sombre du sujet puis donnent des conseils pour guérir, insistant sur le fait que la théorie comportementale et cognitive est généralement la plus efficace - ce qui est assez vrai -, mais expliquant que quelques séances suffisent pour régler le problème... ce qui est assez culpabilisant si vos phobies persistent. Heureusement, certains livres sont très bien faits et offrent une vision claire et optimiste sur les phobies, mais ils sont rares.
Dans tous les cas, la plupart des livres traitant des phobies sont écrits par d'éminents psychiatres ou psychologues qui certes connaissent bien le sujet pour avoir suivi de nombreux patients, mais n'ont pas vécu eux-mêmes ce que vit une personne souffrant de phobies.
C'est la raison pour laquelle j'ai décidé de présenter le point de vue de ceux qui vivent au quotidien cette souffrance, bien souvent en silence, et qui se battent chaque jour pour la vaincre.
De fait, je parlerai beaucoup de l'agoraphobie, et mes propos seront illustrés par ce que j'ai vécu, puisqu'on ne parle bien que de ce qu'on connaît...