Supergraines

Supergraines

Quatrième de couverture

Découvrez les propriétés nutritionnelles remarquables et les saveurs étonnantes des supergraines. En grains entiers, ou en farine, mais toujours délicieuses, on a tout à gagner à les cuisiner de l'entrée au dessert !

* 50 recettes variées, ultra-gourmandes et faciles à réaliser
* Un mode d'emploi simple et pratique pour tout connaître des propriétés des supergraines et savoir les cuisiner
* Des informations santé prodiguées par une nutritionniste

Extrait de Supergraines

Extrait de l'introduction

Que sont les supergraines ? Pourquoi sont-elles si intéressantes pour notre santé ? Comment les préparer, les conserver, les consommer ? Petit rappel botanique : la graine contient l'embryon de la plante et permet donc sa reproduction. Elle doit contenir les réserves nutritionnelles nécessaires à la pousse d'un jeune plant jusqu'à ce que les racines soient suffisamment opérationnelles pour lui permettre de chercher ses nutriments dans le sol. Si les conditions ne sont pas bonnes, la graine conserve ses richesses nutritionnelles intactes grâce à son enveloppe souvent dure et épaisse (le tégument). C'est pourquoi les graines sont si intéressantes pour nous ! Elles sont riches en substances nutritives de toutes sortes, et leur enveloppe permet de les conserver facilement.

On trouve plusieurs sortes de graines : nous avons choisi ici des recettes qui utilisent les graines céréalières et les oléagineuses. Les graines de céréales apportent en général :
° Des glucides complexes, sous forme d'amidon, qui constituent la» réserve énergétique de la graine et lui donne son pouvoir rassasiant.
° Des protéines végétales (qui peuvent représenter jusqu'à 15% du contenu de la graine de blé). Elles ne contiennent pas tous les acides aminés indispensables à l'Homme, c'est pour cela que dans les régimes végétariens il est indispensable d'associer les céréales avec des légumineuses qui contiennent les acides aminés complémentaires. Certaines
°céréales sont dites «panifiables», ce qui signifie qu'on peut en faire du pain grâce à la présence de gluten parmi ces protéines : il s'agit du blé, de l'orge, du seigle et de l'avoine. Les personnes intolérantes au gluten ne doivent donc pas consommer ces céréales et leurs dérivés.
° Des lipides, ils sont contenus dans le germe et c'est en les extrayant qu'on produit de l'huile à partir de certaines céréales.
° Des sels minéraux et des vitamines qui varient selon les céréales.

Pendant toute l'ère pré-industrielle, les céréales ont été consommées entières, avec toutes leurs enveloppes ; puis, avec le développement des processus de mouture et de transformation, il a été possible de séparer le son (l'enveloppe), du germe. Ainsi sont nées les céréales raffinées permettant de fabriquer de la farine blanche. Elles ont connu un grand succès auprès des populations de cette période car elles permettaient de fabriquer des produits plus légers et de meilleure conservation. Depuis quelques années, on revient progressivement vers les céréales complètes, avec toutes leurs enveloppes, car elles ont démontré des bienfaits supérieurs sur la santé, grâce aux fibres, aux minéraux et aux vitamines qu'elles contiennent en plus grande quantité.