Petites recettes du samedi soir entre amis

Petites recettes du samedi soir entre amis

Quatrième de couverture

Plus de 80 recettes simples et savoureuses pour régaler vos invités dans la bonne humeur !

De la pizza géante au pot au feu en passant par les spaghettis à la carbonara, vous blufferez vos invités et profiterez avec eux de ce moment aussi joyeux que délicieux !

■ Entrées à croquer : salade grecque, pissaladière, sardines à l'escabèche...
■ Petits plats conviviaux : tartiflette, navarin d'agneau, légumes farcis...
■ Desserts fondants : pommes au four, far aux pruneaux, tiramisu maison...

Extrait de Petites recettes du samedi soir entre amis

«ET SI VOUS VENIEZ DÎNER
À LA MAISON SAMEDI SOIR ?»

L'invitation est lancée et avec elle, le moment de composer le menu et de s'organiser est arrivé ! Dans le métro, au bureau, sur le chemin de l'école, sous la douche... toujours cette insoluble question en tête : «Mais que vais-je bien pouvoir préparer pour samedi soir ?» Pour que «soirée entre amis» ne rime plus avec «stress garanti», il faut impérativement s'organiser, là, maintenant, tout de suite ! Hors de question de courir dans tous les sens au dernier moment en jouant les apprentis super-héros : un repas entre amis doit être convivial et festif, avec pour objectif number one de passer une délicieuse soirée. Des produits de saison, un zeste d'organisation et des recettes bien orchestrées sont souvent les clés infaillibles du succès !

L'ART DE COMPOSER SON MENU

Le menu, c'est la partition du dîner, dont le premier accord est le nombre d'invités. À partir de 10 convives, il est d'ailleurs plus facile de proposer un buffet, ou encore plus économique, un plat unique.
° RIEN DE TEL QUE DES PRODUITS DE SAISON pour plaire au plus grand nombre et à son porte-monnaie. Jouez par exemple la carte de l'exotisme ou des classiques revisités (tortilla au chorizo, cheesecake au saumon, burger de canard...).
° LE BUDGET DOIT ÉGALEMENT DONNER LE TON : bien recevoir ne signifie pas y laisser des plumes auprès de son banquier. Toutefois, si votre coeur balance entre le rôti de lotte et le poulet basquaise, le coût du dîner doit être pris en compte pour composer le menu.
° MÊME AVEC SES AMIS, IL FAUT PLAIRE SANS COMMETTRE D'IMPAIRS : gardez en mémoire les aliments que vos convives n'aiment pas et, mieux encore, les menus que vous avez déjà proposés : vous éviterez ainsi de proposer du poulet pour le troisième dîner de suite... Oups !
° VÉRIFIEZ VOTRE EMPLOI DU TEMPS : si vendredi soir vous avez une réunion parents d'élèves, vous n'aurez pas le temps de préparer le tajine pour samedi !

° BOTTE SECRÈTE : pour avoir moins de pression, ne lancez pas votre invitation des semaines en avance, mais juste quelques jours avant le jour J. Inviter Sans tambour ni trompette, ça change tout côté zénitude...

LES COURSES

Une fois le menu validé, faites l'inventaire de vos réserves : il n'y a rien de pire que de manquer de levure ou de persil en pleine recette ! Privilégiez l'achat des produits frais, comme la viande ou le poisson, le jour J ou la veille au soir, mais tout le reste peut être acheté quelques jours en avance.

° DU PAIN FRAIS, SINON RIEN : et si vous demandiez à vos amis de s'en charger ?
° ENCORE PLUS RAPIDE, LES COURSES SUR INTERNET : faites vos courses au bureau pendant la pause de midi et récupérez-les le soir même, sans avoir à subir corvée et fatigue !