Manuel de paléographie alsacienne : XVIIe-XXe siècles

Manuel de paléographie alsacienne : XVIIe-XXe siècles

Quatrième de couverture

L'historien comme le généalogiste ont besoin de la paléographie pour déchiffrer les écritures anciennes. Or, en Alsace, les difficultés de lecture sont liées non seulement à l'écriture et aux abréviations, mais aussi à la langue utilisée. On y rencontre du vieux français, de l'allemand gothique (Spitzschrift ou Sütterlinschrift), du vieil allemand ou du latin. Un ouvrage dédié à cette région est donc indispensable.
Ce manuel aborde ainsi les documents que vous pouvez trouver au fil de vos recherches généalogiques, classés en quatre rubriques : les papiers de famille, les actes de l'état civil, ceux des registres paroissiaux et les documents notariés. Pour chacun sont donnés la transcription et sa traduction succincte en français.
Pour faciliter la compréhension de certains termes latins ou allemands, trois glossaires indispensables vous sont proposés sur les prénoms, sur les professions et fonctions et sur les liens de parenté.
Une explication précise sur le type de document analysé est ajoutée en note, ce qui vous permet de mieux comprendre son utilité sur le plan historique ou généalogique. Enfin, fruits de l'expérience de l'auteur, de nombreux conseils utiles sont donnés au fil des pages. La signification des abréviations par exemple. Ou le fait que, en Alsace encore plus qu'ailleurs, certains actes sont écrits phonétiquement, notamment ceux rédigés durant la période révolutionnaire, voire jusqu'en 1810 dans les petites communes : pour obtenir une meilleure compréhension de ces documents écrits en allemand dialectal, il est nécessaire de les lire à haute voix.
En un seul volume, vous disposez donc à la fois d'un recueil d'exercices et d'un manuel décryptant les difficultés. Un outil idéal pour vous permettre de progresser à votre rythme.

Doris Kasser-Freytag a travaillé au Centre départemental d'histoire des familles de Guebwiller dés sa création en 1991 et l'a dirigé de 2009 à 2015. Spécialiste de la recherche généalogique en Alsace, elle donne des cours de paléographie allemande depuis plusieurs années. Elle effectue de nombreux dépouillements d'archives notariales publiés dans la revue Saveurs alsaciennes vagabondes et dans La Lettre du CDHF.

Extrait de Manuel de paléographie alsacienne : XVIIe-XXe siècles

Introduction

La paléographie ou l'art et la manière de déchiffrer les écritures anciennes est très souvent un casse-tête pour le généalogiste ou l'historien local. En Alsace, la difficulté à lire les textes anciens est bien entendu liée à l'écriture, mais aussi à la langue utilisée. On y rencontre du vieux français, de l'allemand gothique (Spitzschrift ou Sütterlinschrift), du vieil allemand ou du latin.
L'idéal est de pouvoir suivre un cours de paléographie afin de se familiariser avec les tournures de phrase puis de pratiquer le plus souvent possible pour s'accoutumer à l'écriture et ainsi franchir, pas après pas, les différentes difficultés.
Le présent manuel va vous permettre d'aborder divers documents que vous trouverez au fil de vos recherches généalogiques, documents qui ont été classés en quatre principales rubriques : les papiers de famille, les actes de l'état civil, les actes des registres paroissiaux et les actes notariés.
Pour chaque document utilisé, vous y trouverez la transcription et une traduction succincte en français.
Pour faciliter la compréhension de certains termes, latins ou allemands, trois glossaires vous sont proposés : les prénoms, les professions et fonctions ainsi que les liens de parenté.
En note, on vous donne une explication précise sur le type de document analysé qui vous permet, ainsi, de mieux comprendre son utilité.
Pour faciliter la lecture de la transcription, les textes imprimés sont en gras et la signification des abréviations est mise entre parenthèses.
Enfin, en Alsace encore plus qu'ailleurs, certains actes sont écrits phonétiquement, notamment ceux rédigés durant la période révolutionnaire, voire jusqu'en 1810 dans les petites communes. Pour permettre une meilleure compréhension de ces documents écrits en allemand-dialectal, nous conseillons de les lire à haute voix.