Mes meubles et ma déco en palettes : 17 modèles pour débuter

Mes meubles et ma déco en palettes : 17 modèles pour débuter

Quatrième de couverture

Qui n'a jamais croisé quelques palettes abandonnées sur un chantier ou au coin d'une rue et projeté de les récupérer afin de les transformer en aménagements pratiques et utiles à la maison ?

Découvrez dans ce livre 18 modèles pour fabriquer vos meubles et votre décoration d'intérieur, rapidement, à peu de frais, sur mesure et sans difficultés ! Moyennant un peu de travail de démontage, de découpage et de ponçage préalable, créez fauteuil, table basse, sommier, tête de lit bibliothèque, mais aussi plateau, sapin de Noël, soliflore... Temps de travail moyen inférieur à 4 heures, coût moyen du matériel inférieur à 10 € !

Pour chaque modèle, un pas à pas illustré de jolis dessins vous indique toutes les étapes du montage. Soignez les finitions en vous inspirant des techniques et des idées déco données par l'auteure... À vous la satisfaction de vivre dans un intérieur chaleureux et personnalisé, pour un rapport qualité-prix complètement imbattable !

Pour les apprentis bricoleurs, les petits budgets ou, tout simplement pour la satisfaction de donner une seconde vie à un matériau abondant et de faire un geste pour la planète !

Passionnée de bricolage «écologique», Françoise Manceau-Guilhermond, formatrice (www.creazoe.com), s'inscrit dans l'air du temps en fabriquant elle-même la majeure partie de son mobilier à partir de matériaux récupérés et recyclés au quotidien.

Extrait de Mes meubles et ma déco en palettes : 17 modèles pour débuter

La passion de l'éco-construction

Passionnée de bricolage depuis l'enfance, les matériaux inutilisés et en disgrâce (cartons, cagettes, papiers, etc.) «balancés» nonchalamment d'un geste de la main m'ont toujours intriguée, charmée et inspirée.

Le chantier d'à côté
Il y a déjà plus de vingt ans, dans un chantier jouxtant mon habitation, les palettes de livraison qui s'amoncelaient au sol ont attisé ma curiosité. Je venais de découvrir ce qui allait devenir mon nouveau matériau de prédilection pour mes créations personnelles et «écologiques». À la force des bras, aidée de ma mère ou me servant parfois d'un petit chariot, je réussis à transporter une bonne dizaine de palettes avant que les ouvriers ne les brûlent pour s'en débarrasser. Par la suite, le coffre de ma voiture me permit d'effectuer mes collectes dans différentes entreprises et je dois reconnaître que mon mari n'était pas de trop pour les soulever et les déplacer jusqu'au véhicule.

Une cabane pour les enfants
Depuis un certain temps déjà, mes enfants insistaient pour que nous leur achetions une cabane de jardin. C'était l'occasion idéale de réaliser leur rêve en donnant une seconde vie à ces palettes tout juste récupérées. Au sol, j'ai disposé deux palettes, sur lesquelles j'ai ensuite fixé plusieurs planches pour obtenir un joli parquet. Pour concevoir les murs ou fabriquer les petits volets et la porte, j'ai démonté et assemblé d'autres palettes. Après avoir ajouté deux plaques de contreplaqué marine pour le toit, quelques charnières et une poignée de vis, le tour était joué ! Pour seulement deux cents francs de fournitures à l'époque, Ophélie et Jonas avaient désormais leur propre petite maison.

Du mobilier pour les parents
Quelques années plus tard, sur le chantier de l'auto-construction familiale de ma maison en bottes de paille, j'ai pu me consacrer à loisir à ma passion pour les créations en palettes recyclées et autres matériaux délaissés, puis récupérés. Notre cabinet de toilette temporaire, par exemple, fut doté d'un sol, d'une cloison et d'un meuble de rangement sur mesure en palettes. Notre cuisine éphémère, quant à elle, s'organisa autour d'un îlot central improvisé et très pratique. Grâce à deux palettes pour la structure et trois planches de récupération, j'ai établi un plan de travail agrémenté d'étagères pour cuisiner et ranger mes ingrédients. Même après sept ans d'utilisation, ce meuble tient encore debout et nous sert tous les jours.
Depuis, scie sauteuse et pied de biche en mains, je n'ai jamais cessé de couper et démonter les palettes afin de produire toutes sortes de créations qui répondent aux besoins ou à l'inspiration du moment. Pourquoi acheter du bois lorsque les palettes de livraison et de stockage peuvent être si facilement recyclées ?

(...)