J'économise l'eau au potager ! : quand et comment arroser ?

J'économise l'eau au potager ! : quand et comment arroser ?

Quatrième de couverture

Arroser, c'est bien. Bien arroser, c'est mieux !

Les jardiniers sont souvent perplexes sur les quantités d'eau à apporter et ont parfois tendance à en faire plutôt trop que pas assez. C'est dommage, car non seulement l'eau est une ressource de plus en plus rare ou mal répartie sur l'année, mais arroser sans discernement prend du temps, peut provoquer des maladies et produire des légumes sans aucun goût !

Biaise Leclerc nous explique, de façon passionnante et imagée, ce qu'il faut savoir sur le rôle de l'eau dans les processus vitaux et sur sa circulation dans le sol et dans la plante. Il présente ensuite les différents avantages et inconvénients de chaque type d'arrosage, et les principales techniques pour économiser l'eau au jardin. Enfin, 30 fiches dédiées aux légumes les plus courants indiquent les besoins particuliers de chacun et les solutions d'arrosage adaptées.

Un livre hyper pratique pour apprendre à gérer au mieux une denrée précieuse et obtenir de beaux légumes savoureux !

Blaise Leclerc est docteur en agronomie et jardinier depuis 40 ans. Spécialisé dans les relations entre l'agriculture et l'environnement, il est expert à l'ITAB (Institut technique de l'agriculture biologique) sur le sol et la fertilisation. Son complice Jean-Jacques Raynal est photographe professionnel, spécialisé en jardin, nature et environnement.

Extrait de J'économise l'eau au potager ! : quand et comment arroser ?

Introduction

Si vous demandez à quelqu'un : «dessine-moi un jardinier», il y a de fortes chances qu'il le représente affublé d'un arrosoir ! Arroser est en effet l'un des gestes les plus courants au potager. S'il est indispensable à certains stades de leur développement, et en premier lieu à leur germination, les plantes sont ensuite capables d'aller toutes seules chercher l'eau dont elles ont besoin. Pourtant, nous avons tendance à les gaver d'eau, en ne prenant pas en compte leurs spécificités. C'est bien dommage, car non seulement l'eau devient de plus en plus une ressource rare, mais arroser sans discernement prend du temps, peut entraîner des maladies, et produire des légumes sans aucun goût !
Par ailleurs, si les légumes n'ont pas tous les mêmes besoins en eau, il en est de même pour les différents types de sol. En effet, l'eau y passant obligatoirement pour atteindre les racines, connaître le comportement de l'eau dans le sol permet d'adapter les arrosages en conséquence. La première partie de ce livre vous propose donc de revenir sur les principes fondamentaux concernant l'eau : ses différents états, son rôle dans les processus vitaux, dans le climat, son comportement dans le sol, dans la plante. La deuxième partie présente les différents avantages et inconvénients de chaque type d'arrosage, mais aussi les principales techniques pour économiser l'eau au jardin. Enfin, la troisième partie vous donne les clés pour un arrosage pertinent et économe de chacun des légumes les plus courants au potager.

***

L'eau dans tous ses états

Avant de nous plonger dans la pratique, faisons plus ample connaissance avec l'eau, en commençant par son plus petit constituant, sa molécule, et en explorant ensuite les différentes formes qu'elle peut prendre en fonction de son environnement. Ceci permettra ensuite de comprendre bien des phénomènes qui se déroulent très discrètement tous les jours autour de nous et dans^ notre jardin.

La molécule d'eau

Constituée d'un atome d'oxygène 0 et de deux atomes d'hydrogène H, la molécule d'eau H20 est une des molécules les plus simples et des plus abondantes sur Terre et probablement dans l'univers.

Les états de l'eau au jardin

À température et pression ambiantes, l'eau est liquide. C'est sous cette forme qu'elle nous est la plus familière, car tous les jours nous en buvons ou nous l'utilisons pour la cuisine, la toilette et le jardin ! Mais nous connaissons également les deux autres formes de l'eau, puisqu'il suffit de la chauffer à 100 °C pour la transformer en gaz (vapeur d'eau), ou de la refroidir à 0 °C pour la solidifier (glace).

L'eau liquide

° L'eau entre dans les plantes sous forme liquide, au niveau de leurs racines. C'est donc naturellement sous cette forme qu'elle est utile aux plantes, apportée soit directement par la pluie, soit par différents types d'arrosage. Selon le type de sol, l'eau sera plus ou moins retenue dans la terre, et elle sera plus ou moins bien restituée aux plantes.

(...)