France 1940 : défendre la République

France 1940 : défendre la République

Quatrième de couverture

Juin 1940. Dans l'esprit de chacun, cette date marque la défaite de la France face à l'Allemagne nazie et l'entrée de la République dans un régime collaborationniste. Pour dépasser mythes et clichés, Philip Nord analyse les faits qui ont conduit à cette défaite tout en tenant compte du rôle de l'ensemble des protagonistes - Allemagne, Italie, Russie, Angleterre, États-Unis, etc. Car s'il faut porter un jugement, et c'est là tout l'apport de ce texte fondateur, ce n'est pas tant la France seule qu'il y a lieu d'examiner, mais aussi ses alliés qui voyaient en elle leur première ligne de défense.
Le travail de Philip Nord relève autant du plaidoyer que du récit et éclaire d'une lumière nouvelle certains aspects de la guerre et de l'après-guerre. Ainsi le rapide désenchantement pour Vichy, le développement de la résistance, entendue au sens le plus large, et par-dessus tout le prestige persistant de l'idée républicaine sont ici analysés pour la première fois. Sans polémiquer sur les thèses de Bloch ou de Pétain, Philip Nord propose une lecture nuancée, novatrice et subtile d'un événement qui a marqué l'histoire mondiale. Un travail équivalent à celui de Robert Paxton sur Vichy.

Diplômé de Columbia et d'Oxford, Philip Nord est professeur à Princeton. Spécialiste de la France des XIXe et XXe siècles, il est l'auteur de plusieurs livres dont Les Impressionnistes et la Politique : art et démocratie au XIXe siècle et Le New Deal français.

Les coups de coeur de la presse

Ce livre est recommandé par :
André Loez - Le Monde du 4 mai 2017