Le château de Versailles raconté aux enfants

Le château de Versailles raconté aux enfants

Quatrième de couverture

Classé depuis trente ans au patrimoine mondial de l'UNESCO, le château de Versailles constitue l'une des plus belles réalisations de l'art français au XVIIe siècle. Pour le découvrir, cet ouvrage chronologique s'organise autour des épisodes marquants de l'histoire de ce château mythique. Le lecteur apprend ainsi qu'en 1789 s'y tint le Serment du Jeu de paume ou qu'en 2008, s'y organisa une première exposition d'art contemporain consacrée aux oeuvres de Jeff Koons.

Musée vivant, Versailles se transforme dans le temps sans oublier sa mission principale : faire partager les richesses conservées aux millions de visiteurs accueillis chaque année.

Elsa Martin est chargée de communication et de presse au château de Versailles.

Extrait de Le château de Versailles raconté aux enfants

C'est Victor Hugo qui L'a dit : le château de Versailles est le livre d'histoire de la France. La raconter aux enfants est la chose la plus difficile.
Elsa Martin relève le défi avec érudition et alacrité, sans pasticher les mots de la jeunesse ou la réalité historique. On suit Louis XIV qui impose son indépendance - avant son pouvoir- dans «ses «jardins, s'enivrant de petits pois et de danses. Et Louis XV dans les secrets du Petit Trianon. Et Louis XVI dans la tragédie de la Révolution. Et puis voilà Napoléon ler au Grand Trianon, Louis-Philippe qui veut réconcilier la France et Napoléon III qui veut la réconcilier avec l'Angleterre. Et la République qui s'installe chez les rois. Et De Gaulle qui y accueille les monarques du XXe siècle.
On y croise Mozart et tous les génies du Grand Siècle. Sacha Guitry nous conte ce passé. Jeff Koons le bouscule. De date en date, on caracole.
Tout se trouve à Versailles, tout s'y retrouve.
Surtout, Louis XIV y voulait partout des enfants.
Ils y sont chez eux...

Catherine Pégard, présidente de L'Établissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles.

*

10 et 11 novembre 1630
LA JOURNÉE DES DUPES, OU LA RÉVOLTE D'UN FILS CONTRE SA MÈRE

Déchirant l'obscurité, le carrosse du cardinal de Richelieu longe les marais qui entourent le petit village de Versailles. Gravissant une butte balayée par le vent, il s'arrête à la porte d'un modeste pavillon de chasse. Le cardinal descend de voiture à la hâte. Le plus puissant ministre de France est inquiet. Ce matin à Paris, Marie de Médicis, la mère du roi Louis XIII, lui a reproché de trahir les intérêts du royaume ! La situation est tendue. Deux partis s'opposent pour influencer la politique du roi.

Le cardinal est soucieux, car le souverain ne l'a pas soutenu et a gardé le silence devant les propos de sa mère ; il se prépare à la disgrâce. Livide, il monte au premier étage et entre dans une pièce éclairée par de grands bougeoirs d'argent. Assis à son bureau, Louis XIII l'attend. La colère déforme son visage. Mais contre toute attente, c'est envers sa mère qu'il commence à fulminer : elle veut toujours tout décider et le traite encore comme un enfant, alors qu'il a bientôt 30 ans ! «Je suis plus attaché à mon État qu'à ma mère», lui dit-il. Le cardinal retrouve ses couleurs, le roi est de son côté.

Le lendemain, Marie de Médicis et ses partisans sont écartés sur ordre du roi. Tel est pris qui croyait prendre ! Ce retournement de situation reste dans les mémoires sous le nom de journée des Dupes !