Monsieur Kraft ou La théorie du pire

Monsieur Kraft ou La théorie du pire

Quatrième de couverture

«Kraft contemple la Silicon Valley, cette vallée mystique, lieux de culte étranges où naissent les créatures digitales.»
Richard Kraft, professeur de rhétorique allemand, malheureux en mariage et financièrement aux abois, est invité à participer à un concours de philosophie organisé dans la Silicon Valley. Sujet : prouver que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, grâce à la technologie. Kraft hésite, mais le prix est doté d'un million de dollars...
Le voici donc qui s'envole pour le pays des start-up, des apps et des millionnaires excentriques. Plus qu'un nouveau monde, c'est une révolution intérieure qui l'attend.
Après Le Printemps des barbares, ce nouveau roman aussi drôle que grinçant confirme le talent de Jonas Lüscher.

«Un observateur impitoyable, à l'ironie dévastatrice.»
Télérama

Jonas Lüscher est né à Zurich en 1976. Il a été scénariste puis doctorant en philosophie. Son premier roman Le Printemps des barbares, Prix Franz Hessel en 2015, a été un succès critique et commercial. Monsieur Kraft ou la théorie du pire, paru en février 2017 en Allemagne, a été largement salué par la critique.

Les coups de coeur de la presse

Ce livre est recommandé par :
Nicolas Weill - Le Monde du 26 octobre 2017