Les écrivains, les traducteurs, les éditeurs et l'amour des livres

Irène Frain

Quelle place tiennent les livres dans votre vie ?
Les livres, pain quotidien de mon âme, vitamine de mon esprit, sang de ma curiosité, tissu de ma joie, mon ADN, quoi !

Marie-Hélène Lafon

Quelle place tiennent les livres dans votre vie ?
Les livres, les livres lus et les livres écrits, seraient à l'épicentre du séisme vital.

François Vallejo

Quelle place tiennent les livres dans votre vie ?
Les livres et ma bibliothèque constituent le plus grand et le seul labyrinthe où je ne me sens pas perdu, et même l'unique où je me retrouve vraiment.

François Salvaing

Quelle place tiennent les livres dans votre vie ?
«Hélas et pour le meilleur : la place du vivant»

Zep

Quelle place tiennent les livres dans votre vie ?
À peu près vingt-cinq mètres cube... Mais ça continue à grandir ! Je suis bibliophile, j'adore traîner dans les librairies. En voyage, je visite toujours les librairies en premier. Depuis toujours, j'aime les livres, leur couverture, leur reliure, leur odeur, leur main... Je me suis mis à la Bande Dessinée parce que je voulais, moi aussi, fabriquer des beaux objets reliés et brillants comme ceux qui trônaient sur la table du salon de mes parents.

Gwenaëlle Aubry

Quelle place tiennent les livres dans votre vie ?
La place où vivre : celle de la marge, de l'excès, où la vie s'aiguise et s'éclaircit.

Tahar Ben Jelloun

Quelle place tiennent les livres dans votre vie ?
Voilà je vous réponds sans trop réfléchir : les livres sont des amis, rarement encombrants, toujours là, bien sages, sans réticence, sans faire de bruit ; je tends la main et un des livres s'ouvre, il m'emmène loin, je lis et je rêve, je lis et je voyage. Je ne conçois pas une maison sans livres. Même en prison, je sais qu'il y a des livres. Alors, les livres c'est comme ma respiration. Quand un livre a été mal fagoté, mal écrit ou écrit sans passion, bref un livre inutile, il faut le mettre hors de la maison, dans la cave par exemple, mais j'ai du mal à m'en débarrasser. Vive les livres, et surtout ceux qui nous apportent la poésie dont nous avons besoin pour vivre et ne pas totalement désespérer.